Capitale Moghole·Delhi·Triangle d'Or

Premier contact

On nous avait prévenus, Delhi pour une première approche de l’inde, c’est tendu. Ajoutez à ça un manque de sommeil certain et des imprévus pas vraiment anodins, la journée ne fut pas des plus plaisantes.

Bon l’arrivée à 9h du matin en ayant peu fermé l’œil, la lenteur de la douane, les taximen qui se jettent sur nous quand on sort de l’aéroport, ou encore leur conduite faisant passer le rond-point de l’Etoile pour une banlieue Suisse, le tout sur concert de klaxons, tout ça on s’y attendait. Non le premier moment gênant arrive quand notre taxi suggère de passer à l’office du tourisme pour vérifier les disponibilités des hôtels. Ce weekend et la semaine qui suit c’est gros festival apparemment, beaucoup de routes sont fermées, beaucoup d’hôtels blindés. Là-bas on y écume les numéros des conseils logements du routard : Tous complets, ou à prix prohibitifs. En fait on n’avait pas réalisé que tout novembre les festivals s’enchainent un peu partout en Inde, à commencer par Diwali. Quand il est normalement possible d’improviser un tant soit peu les réservations de transports et de logements, il s’avère qu’en novembre, ce n’est juste pas envisageable.

Tant pis, on abandonne cette idée, et on opte pour un Indian Rail Pass, qui nous assure tous nos transports et un certain nombre d’accommodations, taxis compris. C’est un peu onéreux et nous enlève toute flexibilité, mais notre parcours reste possible, et on n’a plus à se préoccuper de ces détails !

Et le « charmant jeune homme » -pour paraphraser Lucie- qui s’occupe de nous, nous rajoute gracieusement une voiture avec chauffeur pour la journée histoire de visiter vite fait Delhi (il est alors déjà 13h et le soleil se couche à 17h). Ça tombe pas trop mal, on devait partir le lendemain pour Udaipur, mais n’avions pas prévu grand-chose pour la journée d’arrivée.

Petit passage par l’hôtel histoire de souffler un peu, puis par un restau à touristes. Mais on ne fait pas les difficiles, on est trop crevés pour ça.

IMG_2114 IMG_2142IMG_1886 IMG_1897

Bon, « visite » fut un bien grand mot. Ça n’avait pas trop mal commencé, avec le Lakshimi Arayan Temple :

IMG_1905 IMG_1907IMG_1916IMG_1919

Petit tour ensuite par la Lotus Temple, impressionnant mais une file d’attente bien trop longue pour notre énergie, on se contentera de photos de loin :

IMG_1923

Ensuite, un tour par un magasin, qu’on suppose commissionné, forcément. Bon… On joue le jeu, regarde vaguement, Lucie essaie même un Sari, on promet qu’on reviendra avant de partir (c’est notablement vraiment pas cher), on nous tient un peu la jambe mais on s’en sort !

IMG_1930  IMG_1931IMG_1936 IMG_1935

A partir de là, ça part vraiment en cacahouète. Le chauffeur veut nous amener à un son et lumière dans un temple. Il nous montre un fascicule, ça l’air joli, why not. En fait on se retrouve dans truc kitsch à souhait sur Krishna, sa vie, son œuvre. Essayez d’imaginer qu’on vous raconte la vie de Jésus avec des tableaux de statues de cire, le tout animé par des effets niveau lasers fluo, miroirs et boule à facette. Chaque tableau durait 5 minutes qui semblaient une éternité, une sorte de purgatoire en 7 chapitres, avec le dernier où le guide fait mine de se cacher dans un pseudo labyrinthe de miroirs, et nous qui rassemblons nos forces pour faire semblant de ne pas savoir où il est.

On sort de là, on veut juste rentrer à l’hôtel, mais non le chauffeur veut nous amener à un autre magasin. Nous exprimons notre désaccord mais après quelques atermoiements sur le fait qu’il a besoin de ça pour garder je ne sais quel permis, que c’est pour nourrir sa femme son gosse et tout le tralala, nous sommes faibles et lui accordons 10 minutes dans le shop. Et puis ceux-là pour le coup, en plus d’être bien trop chers, nous tiennent la jambe vachement plus fermement. Allez, on est fort, on craque pas, et on s’en sort !

L’hôtel est notre délivrance, même la douche froide fait plaisir. Allez demain, ciao Delhi !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Premier contact »

  1. Quel bonheur de retrouver un blog de voyage qui fait arriver plus vite au burlingue le matin pour y allumer l’ordinateur ! Enjoy your trip children ! Love, Dad.

    J'aime

  2. Difficile votre arrivée; je n’en suis pas étonnée…La circulation à Delhi est carrément affolante entre les vaches et les véhicules en tous genre… et les installations électriques???
    Jolies photos! jolie, aussi,Miss lucie en sarhi! Bisous. Nanise

    J'aime

    1. Pas directement car on est passé de l’avion à l’aéroport en restant à l’intérieur,mais le brouillard de pollution était tel qu’on a vu la piste d’atterrissage seulement 10 mètres avant de toucher le sol !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s